LE MANOIR

Implanté « entre cour et jardin » le Manoir de Villers était en 1581, une « Maison de Maitre » construite en pierre de Caumont avec un étage à pans de bois et recouverte de petites tuiles. Il fut transformé et agrandi au cours des siècles, jusqu’à devenir ce grand manoir néo-normand aux toitures inspirées des plus belles maisons de Rouen et aux façades habillées d’un curieux trompe-l’œil (architecte : Lassire).
Vestige des siècles, le manoir est le témoin de la vie quotidienne rurale ; « maison des champs » de hauts personnages rouennais, il évoque un art de vivre fait d’honneurs, d’obligations et de plaisirs.

Le grand vestibule

Le grand vestibule du Manoir de Villers
L’histoire commence dans le grand vestibule de l’entrée où le portrait d’Antoine-Michel Blondel accueille les visiteurs. Écuyer, « Conseiller Secrétaire du Roy, Maison et Couronne de France, Contrôleur en la Chancellerie près le Parlement de Rouen, Seigneur et Patron de Saint Ouen de Berthenonville », Blondel acquiert en 1764 « les premières et secondes portions du plein fief de haubert, terre et Seigneurie de Villers, située en la Paroisse de Saint Pierre de Manneville, baillage de Rouen » qu’il lègue en 1784 à son neveu, Michel-Louis Mery de Villers, ancêtre direct de l’actuel propriétaire.
Bréa, Antoine-Michel de Berthenonville, 1737
Huile sur toile
Signé, daté h.g : Bréa 1737

Le grand salon

Le grand salon du Manoir de Villers
Accueilli dans la maison, le visiteur est invité à une sorte de promenade dans des pièces meublées et habitées.
Il découvre sous la conduite des propriétaires, en s’appuyant sur leur patrimoine familial, comment l’art de vivre français, qui s’est exprimé dans les arts décoratifs, est lié à l’Histoire.

La chambre des voyages de Louis XVI ou de la Mer

La chambre des voyages, Manoir de Villers
La chambre des Voyages évoque quelques voyages, dont le seul que fit Louis XVI en 1786, à Cherbourg d’où il revint par Rouen, le passage de Henri IV, l’expédition de Verrazano…

Salle à manger

La salle à manger du Manoir de Villers
Ancienne antichambre du XVIIIème siècle, la salle à manger permet de raconter toute l’histoire de la céramique européenne.

La chambre Louis XV dite du Milieu

Chambre du Milieu, Manoir de Villers
La charmante chambre dite « du Milieu » est entièrement tapissée d’un chinz, copie d’une soierie brodée XVIIIème « Camargo » (éd. Charles Burger).